Le dernier permis de Walibi gêne : l’association des Versants de la Dyle dépose un recours


07 mai 2019

L’association des Versants de la Dyle s’oppose formellement au permis octroyé à Walibi par la Région wallonne le 13 août 2018.

Grâce à ce permis unique, le parc de loisirs est autorisé à s’agrandir et à placer de nouvelles attractions. C’est justement ce que redoute l’association. Elle dénonce les possibles nuisances sonores – surtout lors des « journées exceptionnelles » pendant lesquelles le parc organise des nocturnes – ainsi qu’une extension du site vers le village et donc, en dehors de la zone de loisirs. L’association des Versants de la Dyle craint également des problèmes de mobilité, selon le journal L’Avenir.

La version originale du permis avait déjà été attaquée et modifiée une première fois. Problème, « la notification officielle de ce nouveau permis aurait été traitée par la poste trois jours au-delà du délai légal », affirme l’association. Dans ce cas, c’est le permis précédent qui redevient d’application. « Seul recours possible : le Conseil d’État », précise l’association des Versants de la Dyle dans un communiqué.

Maud Wilquin

Crédit Photo : Walibi