Genappe se bouge pour la propreté de ses cours d’eau


17 juillet 2020

Chaque année, la commune met tout en œuvre pour sensibiliser à la propreté de l’eau et au respect de ses cours d’eau. Elle réalise des chantiers de nettoyage et un marché de lutte contre les plantes invasives dans les cours d’eau et aux abords. Cette année, le Service Environnement a pris part à la campagne « Ici commence la mer », menée par la Société Publique de la Gestion de l'Eau (SPGE).

Cette campagne avait déjà commencé en début d’année mais a dû être interrompue à cause de la pandémie du covid-19. Si vous vous êtes baladés dans les rues de Genappe, vous avez certainement remarqué ces plaques circulaires au sol, près des avaloirs, disant « Ici commence la mer ». L’objectif est de rappeler que les eaux usées et les déchets jetés finissent toujours par être rejetées dans la mer. Il faut donc faire attention à ce que nous jetons dans nos canalisations ! La commune avait d’ailleurs aussi déjà placé des bâches sur les ponts des différents cours d’eau de l’entité pour rappeler que les rivières ne sont pas des poubelles.

Aujourd’hui, grâce au déconfinement progressif du pays, la campagne peut reprendre à plein régime. La jeunesse genappoise du Bug 1 va pouvoir dès à présent mener son opération « taggage ». Ils ont fabriqué en amont des pochoirs comportant un message de sensibilisation qui seront utilisés pour le taguer aux abords des avaloirs.

En plus de cette action, l’asbl Aer Aqua Terra se lance dans le nettoyage de la Dyle. L’association propose à tout un chacun de participer à cette opération. Voici le lien pour vous y inscrire (attention, le nombre de participants est limité à dix par date). Les organisateurs vous fourniront les bottes de pêcheur, ainsi que les gants. Par contre, ils vous conseillent de prévoir des vêtements de rechange (surtout des chaussettes) et un pic-nic. Le lieu du rendez-vous est fixé à Bousval, sous la N25 du 19 au 23 juillet, selon vos préférences.

La quantité de déchets dans les cours d’eau est impressionnante puisque l’année passée, sur la même opération, l’asbl a ramassé presque deux tonnes de déchets sur seulement 330 mètres de la Dyle. Les déchets récoltés sont ensuite triés correctement.

Alexandre Antoun

crédit photo : Wikipedia/EmDee