Braine-l'Alleud se lance dans "Un été pas comme les autres"


29 June 2020

Dans le cadre de l'opération "Place aux Artistes" lancée par la Province du Brabant wallon, la Commune de Braine-l'Alleud a imaginé le projet "Un été pas comme les autres". Un projet né de la collaboration entre la commune, le Centre culturel, le CEC Arti'zik et l'École des Arts. L'évènement qui se déroulera sur l'ensemble des deux prochains mois, se déclinera en 12 spectacles et animations hauts en couleur, 8 concerts intimistes dans les différents quartiers de l'entité, 3 ateliers de danses dans les parcs et 5 promenades insolites pour découvrir son environnement sous un angle inhabituel.

La crise du Covid-19 a fait mal aux artistes, aux opérateurs et au milieu de la culture en général. C'est pourquoi, la Province du Brabant wallon a lancé l'appel à projet "Place aux Artistes" afin de stimuler la relance de la culture, mais également des loisirs, du tourisme, de l'Horeca et des commerces locaux. Le tout dans un seul objectif : financer, aux côtés des 27 communes, des prestations d'artistes un peu partout en Brabant wallon, cet été.

Les festivités débuteront le 4 juillet prochain à 17h, au Centre culturel de Braine-l'Alleud, avec "Le Prince du Danemark, une pièce de théâtre dès 10 ans, interprétée par la compagnie Ecce Homo. L'entrée sera gratuite mais la réservation sur le site du Centre culturel est conseillée. En effet, en raison des normes sanitaires actuelles, les places seront limitées afin d'observer une distanciation entre les spectateurs. Enfin, le collectif de percussionnistes "Percu Sauvage" mettra un point d'orgue aux festivités en proposant une improvisation musicale, le dimanche 30 août prochain, de 10h à 13h.

Le programme complet est à retrouver sur le site de la Commune de Braine-l'Alleud.

"Un été pas comme les autres à Braine-l'Alleud", c'est donc l'occasion pour petits et grands de découvrir des artistes de la région et de profiter de leurs talents tout en restant dans le cadre d'un respect strict des mesures sanitaires en vigueur durant cette période. L'occasion également de donner un peu d'air au milieu de la culture, un secteur à bout de souffle en cette crise sanitaire.

Quentin Ferrière

Crédit image : Ultrason